L'édito d'Eric

Novembre 2020

"Aidez-moi à devenir saint !"

Laissez-moi tout d’abord vous inviter à partager l’action de grâce de la communauté de Paroisses Saint Bernard pour ces belles étapes de vie chrétiennes vécues depuis la rentrée : baptêmes, communions, confirmations, de jeunes, et d’adultes !

Une belle lumière, la lumière de la foi, qui traverse des temps quelque peu moroses. Pour cette lumière, nous pouvons rendre grâce ! tout comme nous pouvons rendre grâce pour la venue annoncée du père Komi Apollinaire KOUGBALI, du diocèse de Kpalimé (TOGO) qui fêtera la Toussaint comme nouveau curé des Communautés de paroisses Saint Wendelin de Rohrbach-Lès-Bitche et Saint Antoine du Haut Poirier que notre évêque lui confie comme « bon pasteur ». Nous voici embarqués dans cette période de la Toussaint et du mois de Novembre, pendant laquelle nous avons à coeur de prier pour nos chers défunts, et de faire vivre cette communion, que nous appelons la Communion des Saints.

Qui sont les saints ? La première lecture de la fête de la Toussaint nous aide à comprendre qui sont les saints. Ce sont ceux qui ont « lavé leurs vêtements… dans le sang de l’Agneau ». La sainteté se reçoit du Christ ; elle ne vient pas de nous. Dans l’Ancien Testament, être saint signifiait « être séparé » de tout ce qui est impur ; dans le sens chrétien, cela signifie plutôt le contraire, c’est-à-dire « être unis », au Christ. Les saints, c’est-à-dire les sauvés, ne sont pas seulement ceux qui figurent dans le calendrier ou l’album des saints. Il y a aussi les « saints inconnus » : ceux qui ont risqué leur vie pour leurs frères, les martyrs de la justice et de la liberté, ou du devoir ; les « saints laïcs », comme quelqu’un les a appelés. Sans qu’ils le sachent, leurs vêtements ont également été lavés dans le sang de l’Agneau, s’ils ont vécu selon leur conscience et ont eu à coeur le bien de leurs frères.

« Appeler à la sainteté »... cela peut paraître un peu ringard à notre époque ! Et pourtant, éduquer à la sainteté est un appel à réussir pleinement sa vie d’homme et de femme aimé(e) de Dieu. Le Pape François rappelle que tous ceux qui croient au Christ sont appelés à la sainteté. Elle n’est pas réservée à certains, nous y sommes tous appelés. Une sainteté appelée à grandir à petits pas dans le quotidien. Les couples en prenant soin l’un de l’autre ; le travailleur en mettant ses compétences au service de l’entreprise ; le père, la mère en prenant soin des enfants ; le détenteur de l’autorité en privilégiant le bien commun différent de ses intérêts personnels, etc. Il nous invite à vivre les mystères de notre vie en union avec Dieu, à être des bâtisseurs de son royaume d’amour, de justice et de paix avec l’autre. À la question posée par Don Bosco à ses jeunes, « inscrivez-moi le cadeau qui vous ferait plaisir », Dominique Savio répond « aidez-moi à devenir saint » ! Le secret de la sainteté selon Don Bosco tient en trois caractéristiques : la joie, l’application dans le quotidien par amour du Seigneur, et faire du bien aux autres. C’est le chemin de sainteté proposé à tous et aux jeunes en particulier. C’est ce que Dominique Savio dira : ‘sois joyeux en accomplissant ton devoir et en aidant les autres’. On retrouve, là aussi, la « carte de visite » des béatitudes.            « Faites-moi devenir saint ! Aidez-moi à marcher au quotidien sur un chemin de vie révélateur de lumière. À être un témoin joyeux de son amour. » Belle route à chacun sur le chemin de la Sainteté, et que le Seigneur nous ait en sa sainte garde !

Abbé Eric Schneider

Curé-Archiprêtre de Bitche

ACCUEIL PAROISSIAL

Presbytère de Bitche

9, glacis du Château

57230 BITCHE

Tél. 03.87.96.05.19

Mèl : presbytere.bitche@orange.fr

Permanences téléphoniques (uniquement)

Lundi, mardi, jeudi et vendredi

de 14h à 17h

Merci de votre compréhension

Eglise catholique en Moselle

© 2020 Paroisses de Bitche