Côté Liturgie :

Les lectures de l'abbé Schaff

Présentation des lectures liturgiques

L'abbé Aloyse Schaff est une figure bien connue dans la région. Il porte le béret à la façon Abbé Pierre et c'est avec son charisme qu'il a enseigné la physique-chimie, puis pris la direction du Lycée Collège Saint Augustin de Bitche. L'Abbé nous propose ici une approche et un approfondissement spirituel des lectures des dimanches tout au long de l'année liturgique.

 

SOMMAIRE

26ème dimanche 

Temps ordinaire

Année A

"La parabole des deux fils"

(Mt 21, 28-32)

15ème dimanche 

Temps ordinaire

Année A

"Le semeur sortit pour semer"

(Mt 13, 1-9)

14ème dimanche 

Temps ordinaire

Année A

"Venez à moi vous tous qui peinez" (Mt11)

Livre_réduit.jpg

Présentation des lectures du 26ème dimanche du Temps ordinaire

Année A

Ce sont nos actes qui disent ce que nous voulons et sommes vraiment.

PREMIÈRE LECTURE : Ez. 18, 25-28

Le prophète Ezéchiel, comme messager de Dieu, explique aux Israélites déportés à Babylone (593 av. JC) que la conversion est source de vie nouvelle et qu’une conduite contraire à la justice conduit à la mort.

DEUXIÈME LECTURE : Phil 2, 1-11

Paul, en prison, encourage les chrétiens de la ville de Philippes à rester modestes à l’image du Christ qui dans son humanité n’a jamais revendiqué son égalité avec Dieu mais au contraire s’est fait obéissant jusqu’à l’extrême. La deuxième partie de cette lecture est une hymne à la louange du Christ, utilisée probablement dans la liturgie de ce temps.

ÉVANGILE : Mt 21, 28-32

La parabole des deux fils comporte une double leçon. Elle rappelle que ce sont nos actes qui comptent et non nos paroles. Elle invite ensuite aussi à l’accueil, à l’exemple de Matthieu, dont c’était la fête le 21 septembre, et de la pécheresse, qu’ils firent au Christ et que le Christ leur fit.

A. Schaff

Livre_réduit.jpg

Présentation des lectures du 15ème dimanche du Temps ordinaire

Année A

En cet été, la création est au centre des lectures pour signifier de manière imagée le chemin de la Parole de Dieu chez les hommes.

PREMIÈRE LECTURE : Is. 55, 10-11

Dans ce passage très court, le prophète Isaïe, par des images très réalistes empruntées au cycle de l’eau, certifie que la Parole de Dieu est toujours efficace.

DEUXIÈME LECTURE : Rom 8, 18-23

Pour Paul, la création actuelle souffre des conséquences du péché de l’homme dès ses origines. Mais elle participera elle aussi, comme les enfants de Dieu, à la gloire du Christ ressuscité. Autrement dit la création entière ne sera pas détruite mais transformée.

ÉVANGILE : Mt 13, 1-23

La parabole du semeur. Jésus prend ici une image très parlante pour ses auditeurs pour dire le devenir de la Parole de Dieu dans le monde des hommes. Le message essentiel de la parabole se lit à la fin de la lecture brève : quoiqu’il en soit, la semence donnera du fruit. La suite n’est plus parabole mais interprétation à but catéchétique.

A. Schaff

 

Seigneur, ne t’arrête pas de semer en moi

Ces semences de miséricorde, de pardon

De patience, d’écoute et de compassion

Qui me donneront de ressembler à toi.

 

Ta parole, je l’ai si souvent entendue,

Et, à vrai dire, si souvent bien mal vécue,

Trop occupé par tous mes engagements,

Trop loin de partager tous tes sentiments.

 

Réveille-moi si je m’endors dans le confort,

Soutiens-moi si je me décourage devant l’effort

Pour m’aider à mieux marcher dans tes pas

Et semer les grains que font germer la foi.

Livre_réduit.jpg

Présentation des lectures du 14ème dimanche du Temps ordinaire

Année A

Tous les textes disent la joie apportée par Dieu aux hommes qui l'accueillent comme des enfants accueillent leur Père : dans la confiance et la simplicité du coeur.

PREMIÈRE LECTURE : Zach. 9, 9-10

Le prophète Zacharie (vers 520 av. JC) annonce à Jérusalem la venue d’un « Messie humble », porteur de paix. « Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem ! ». On s’en souviendra lors de l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem.

DEUXIÈME LECTURE : Rom 8, 9-13

Lorsque Paul utilise le mot « chair », il ne s’agit pas du « corps charnel » mais du siège des passions, du péché, de la force du mal, ennemie de Dieu, hostile à l’Esprit, voué à la corruption, à la mort. Mais l’homme sera libéré de cet esclavage de la chair par le Christ lorsqu’il le transformera en homme céleste, incorruptible dans son corps.

ÉVANGILE : Mt 11, 25-30

Merveilleuse prière que celle que Jésus prononce devant ses disciples. Elle nous fait part des conditions dans lesquelles nous pouvons reconnaître la présence de Dieu en nous : simplicité et humilité du coeur. Ceux qui peinent sont les mieux placés pour reconnaître la « bienfaisance » de Dieu prodiguée par Jésus : « Venez à moi, vous tous qui peinez et moi, je vous procurerai le repos ».

A. Schaff

 
 
 

ACCUEIL PAROISSIAL

Presbytère de Bitche

9, glacis du Château

57230 BITCHE

Tél. 03.87.96.05.19

Mèl : presbytere.bitche@orange.fr

Permanences téléphoniques (uniquement)

Lundi, mardi, jeudi et vendredi

de 14h à 17h

Merci de votre compréhension

Eglise catholique en Moselle

© 2020 Paroisses de Bitche