L'édito d'Eric

Décembre 2019 : 

L'espérance ne déçoit pas !

"Que le Seigneur vous bénisse et vous garde ! Qu'il fasse briller sur vous son visage, qu'il se penche sur vous ! Que le Seigneur tourne vers vous son visage, qu'il vous apporte la paix, la santé, le bonheur et la joie !"

Pour nous, chrétiens, fidèles du Christ (« Christi fideles », selon l’expression de Saint Jean Paul II) et disciples-missionnaires (selon l’expression du Pape François), le passage à une nouvelle année civile nous invite à une attention particulière aux attentes, aspirations et questions de nos contemporains. Ce temps nous permet de revenir en nous-même, d’aller à l’essentiel, d’ouvrir notre coeur pour accueillir à Noël l’Enfant Dieu, Jésus, le seul qui, dans sa faiblesse et sa petitesse, nous donne la force, libère nos existences de tout mal, nous découvre un avenir de joie, de paix et de bonheur et finalement ravive notre espérance. Le temps de la Nativité nous appelle à devenir des êtres de confiance, des personnes de foi. « Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur », s’est exclamé Élisabeth à Marie. Quelles sont les paroles qui nous sont dites de la part du Seigneur ? Il y a des paroles prononcées à tous, celles de la Bible et des paroles qui ont adressé à chacun d’entre nous personnellement dans notre prière. La foi fait grandir en nous la joie parce qu’elle nous ouvre au nouveau. « Heureuse celle qui a cru aux paroles… »Heureux sommes-nous si nous croyons. Il est des paroles qui font naître la foi et la foi est une réponse à la parole. La foi nous donne d’accueillir la nouveauté, le changement, le dérangement sans nous crisper ou critiquer, mais en osant vivre la confiance que Jésus nous ouvre un bel avenir.

 

Alors, ne nous résignons pas, accueillons l’Enfant. Dans notre Église, qui redevient un petit reste, ne nous décourageons pas, accueillons l’Enfant. Dans notre vie personnelle où le vieillissement de l’habitude menace si souvent le nouveau, n’éteignons pas l’Enfant qui demande à naître... Écoutons les paroles qui nous sont dites de la part du Seigneur ! Elles sont Esprit et Vie. Préparons-nous à accueillir l’Enfant qui, sans pouvoir parler encore, nous dit tout par sa seule naissance.

 

À l’instar de la Vierge Marie et de St Joseph, qui, avec les bergers, ont reconnu et accueilli le Sauveur « Ayez (ayons) entre vous (nous) les dispositions que l’on doit avoir dans le Christ Jésus » (2 Philippiens 1, 5). Renouvelons notre manière de vivre. Il ne s’agit pas tellement de nous adapter au monde, mais bien plutôt de nous ajuster au Christ pour cheminer et croître avec lui. A nous, chrétiens emplis de la force et de l’espérance de Noël, de nous lever et de proposer à ceux que nous rencontrons dans ces situations difficiles une ouverture à l’espérance et peut-être une rencontre avec le Christ.

« L’espérance ne déçoit pas, puisque l’amour de Dieu a été répandu dans nos coeurs »

(Romains 5,5).

Abbé Eric Schneider

ACCUEIL PAROISSIAL

Presbytère de Bitche

9, glacis du Château

57230 BITCHE

Tél. 03.87.96.05.19

Mèl : presbytere.bitche@orange.fr

Permanences téléphoniques (uniquement)

Lundi, mardi, jeudi et vendredi

de 14h à 17h

Merci de votre compréhension

Eglise catholique en Moselle

© 2020 Paroisses de Bitche