Édito
Le coeur du Christ

Juin 2021

Le mois de juin nous rappelle non pas une simple dévotion mais un recentrage synthétique sur le Mystère de la Foi.

Il est vrai et fondamental d'affirmer que pour un chrétien l’essentiel de sa Foi consiste à adhérer à une Personne vivante, et pas seulement à un message. Mais, notre Dieu qui nous connaît bien, en nous demandant de regarder son Coeur, donne ainsi une consistance physique et symbolique de la réalité de la personne qui est un concept abstrait et comme insaisissable.

La Révélation définitive en St Jean s’achève en la contemplation du Coeur transpercé, source d’un jaillissement de Vie qui signifie que la vie du Christ a été donnée en sacrifice et en notre nom à son Père et que Celui-ci a accepté cette offrande d'Amour.

Linitiation-du-Sacré-Coeur.jpg

Pour nous concrètement, la consécration au Coeur du Christ apporte la perception de la réalité du Coeur de Dieu, don d’Amour et mis à notre portée dans l’Eucharistie…

Saint Jean-Paul II aimait affirmer qu’il faut « repartir du Christ » pour aller vers les autres. L’initiative vient toujours de la grâce du Christ, elle est toujours première en vue de sortir à la rencontre des autres.

Si nous ne voulons pas porter à nos frères l’excroissance de notre « moi », il convient que le Coeur du Christ et son dynamisme d’Amour nous traversent.

St Paul dira « si je n’ai pas la charité je ne suis rien » ; le don de soi est inséparable de l'Amour reçu.... « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés ». Le Christ s’est donné en se recevant d’un autre, le Père, nous ne pouvons nous donner qu’en nous recevant d’un autre, le Christ… Le Sacré-Coeur est donc toujours la source !

Puisons dans le Coeur divin du Seigneur l'Esprit de Pentecôte dont nous avons besoin pour aller vers le monde. Notre soirée Bartimée : soirée de louange et d’adoration et de prière d’intercession pour les malades et les blessés de la vie du mercredi 9 juin à 20h à Holbach/Fatima, va dans ce sens.

Abbé Éric Schneider

Curé Archiprêtre